Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

ma présentation

Pour reprendre a présentation de pupucenoni

Surnom: Winny
Age: 33  ans
Sexe: Masculin
Signe astrologique: Bélier
Couleur: Rouge
Profession: comptable
Film préféré: Blade Runner, Le temps d’un automne, philadéphia, sister act 2, par amour pour gillian, et peut être le préféré le tombeau des lucioles
Série préférée: Stagate sg1, le caméléon, flach, mike hamer, code quantum, highlander
Dessin animé: tout les mangas, Evangelion, escaflown, kenshin, say hello the Black jack, naruto, fruits baskets, vidéo girl, I’s,  X, sanctuary, quartier lointain, un ciel radieu, reset,Naruto, macross
et peut etre le meilleur Saint Seya
Musique: surtout les chansons à texte
Les livres: j’adore bernard werber,  ted williams
Passions: Internet, ciné, randonné, vélo, les amis
Ce que je n'aime pas: l’’extremisme de droite, le racisme, la xénophobie, la haine
Ce que j'aime chez les gens: la franchise, le naturel, l‘ouverture et la curiosité
Ce que je déteste chez les gens: L'hypocrisie, l’extremisme de droite, le racisme, la xénophobie, la haine

Rechercher

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

d'ou venez vous ?

Locations of visitors to this page
Lundi 15 décembre 2014 1 15 /12 /Déc /2014 18:02

Fin du travail, je prends le T6 pour rentrer, 2 jeunes se chamaille gentiment, l'un étais assis sur les strapontins, il se lève pour se chamaillé, il veut s'assoir ....

Deviné ?

...

photo-5176.JPG
...


Le strapontin s'était relevé et patatra il tombe par terre  ...


Fou rire dans le tramway

Par Winny
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 décembre 2014 7 14 /12 /Déc /2014 17:59
Parfois il suffit d'une simple rencontre, un simple sourire pour que la journée soit meilleur. Dans le métro y avait un enfant hispanique qui jouait à la DS 1ère génération, il était accompagné de sa mère , je jouais à la 3DS XL, un certain moment je lui ai prêter ma console, il était aux anges. Un sourire qui redonne de l'énergie
Par Winny
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 décembre 2014 2 09 /12 /Déc /2014 14:51

L'obscurité recouvre le ciel

Peu de lumière et l'opaque chemin

Où sont les monts et merveilles ?

Où sont les rêves ?

La bas au loin,

Peut être ...

Par Winny - Publié dans : Poème
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 8 décembre 2014 1 08 /12 /Déc /2014 14:52

"Le seul fait de rêver est déjà très important,

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir,

Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques- uns,

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,

Je vous souhaite d’oublier ce qu’il faut oublier,

Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil,

Je vous souhaite des rires d’enfants,

Je vous souhaite des silences,

Je vous souhaite de résister à l’enlisement,

À l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d’être vous"

 

Par Winny - Publié dans : citation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 7 décembre 2014 7 07 /12 /Déc /2014 14:50

C'est super flippant car ce n'est pas la 1ère fois que je fais ce rêve et ça reste très réaliste pour un rêve.

Tu avais rencontré un homme, ça faisait un petit moment que vous étiez ensemble, un jour tu tombas enceinte. Et ce gars est partis à l'idée de devenir père.

Pendant ta grossesse on t'as diagnostiqué un cancer assez agressif et le traitement était incompatible avec ta grossesse. Soit tu avortais pour voir une chance d'être guéri, soit tu gardais l'enfant et la possibilité de mourir avant le terme de ta grossesse.

Tu as choisis de garder l'enfant, et tu m'as demandé si je voulais reconnaître l'enfant et veiller comme un père, s'il t'arrivait l'inévitable. J'ai accepté.

Souvent je venais te voir. On parlait du prénom de l'enfant. On faisait des vidéos pour ces anniversaires au cas où tu ne survivrais pas. Des cadeaux. On parlait de tout sans tabou, comme des frères et des sœurs, des confidents. Tu souriais encore malgré la maladie et la souffrance.

Finalement tu as donné naissance à une belle Emma, tu as pu serrer ta fille dans tes bras. Tu as été après mis sous chambre stérile pour commencer par ta chimiothérapie, tes opérations et la radiothérapie. On restait en contact via une tablette tactile où l'on pouvait faire de la visiophonie. Cela a dure un an. Tu es ressortie avant de retomber malade quelques semaines après. Pour finir ta vie.

Je venais voir tes parents souvent avec la petite Emma, passer tous les réveillons du 24 décembre avec eux, j'emmenais tout les 2 ans Emma au Canada voir ta sœur et les cousins et cousines d'Emma.

Ça reste qu'un rêve mais il devient reccurent, j'espère sincèrement que tu n'auras jamais cette maladie.

Par Winny - Publié dans : Amicalement votre
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 6 décembre 2014 6 06 /12 /Déc /2014 06:40
Par Winny - Publié dans : coup de coeur
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 5 décembre 2014 5 05 /12 /Déc /2014 13:53

"Parmi les étudiants universitaires qui sont devenus des hommes d'affaires, Sima Yijiang, un étudiant à l'Université des Finances et économie du Xinjiang est unique.

Il a lancé ses affaires, en collectant des déchets, besogne que beaucoup de personnes méprisent.

La soeur cadette de Sima souffre de la maladie de coeur congénitale. Pour traiter la maladie de la fille, son père, un enseignant rural, a emprunté 100 000 yuans (12 500 dollars), avant que Sima soit admis à l'université en 2002. Sous la grande pression de dettes, Sima a commencé sa vie universitaire, anxieux et inquiétant.

Durant les années de ses études universitaires il a essayé de vendre des raviolis, en collaboration avec d'autres, de faire un petit commerce entre semestres et de fournir des services à domicile. Mais ce sont les déchets qui marquent le point de départ de ses affaires, a rapporté le Xinjiang Economic Daily.

Sima a remarqué que beaucoup de bouteilles vides de boisson sont jetées par terre dans les corridors de dortoir de l'école comme dans les poubelles. Il avait alors l'idée de les collecter.

Au début, il a utilisé de l'argent ainsi gagné pour acheter quelques galettes spéciales du Xinjiang comme ses repas. Mais avec le nombre croissant de bouteilles vendues, il a découvert qu'il pouvait acheter encore d'autres aliments et a développé ses affaires de vente de déchets.

Il a envisagé de changer d'affaires pour acheter des manuels d'enseignement usés et des cahiers aux étudiants diplômés qui vont quitter l'école. Sima les ont achetés aux prix bas et revend des manuels d'enseignement de seconde main à d'autres étudiants pour gagner des profits.

Ce plan a été appliqué en juin 2006, quand il a collecté une tonne de vieux manuels à un prix de 0,7 yuan (0,09 dollar) par kilogramme et les a divisés en deux catégories. Des manuels classés dans la catégorie "hors d'usage" ont été vendus à une compagnie de récupération de déchets comme des chiffons de papier à un prix de 1 yuan (0,13 dollar) par kg, tandis que d'autres livres sont revendus aux étudiants de 1ère et de 2ème années à un prix de 8 yuans chaque livre. Après 20 jours de collecte de livres, il a vendu un total de 19 tonnes de chiffons de papier et 4 tonnes de manuels usés, gagnant un profit de 5 700 yuans (712,50 dollars).

En se lançant dans ses affaires, Sima était trop occupé pour étudier. Il a échoué aux examens de 8 cours.

Il a demandé alors à suspendre ses études pendant un an pour pouvoir se concentrer dans ses affaires. Pendant les vacances d'été, Sima a demandé un certificat et établi un magasin de collecte de déchets au marché de l'école. Il a mis à l'étalage des manuels usés dans son magasin et vendu 4 tonnes de livres en deux semaines au début du semestre, gagnant un profit de 15 000 yuans (1 974 dollars). Très vite, son magasin est connu par des étudiants.

Les affaires de Sima continuent à prospérer. Avec un revenu mensuel de plus de 2 000 yuans (250 dollars), il est devenu indépendant sur le plan financier et peut encore aider un ami étudiant à l'Université des Etudes internationales de Shanghai. Sima a dit qu'il veut que les autres l'appellent un "étudiant", au lieu d'"homme d'affaires".

"Je demeure un étudiant", a-t-il dit.

"Et je reviendrai dans des salles de classe en septembre de cette année", a-t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne"

link

Par Winny
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 décembre 2014 4 04 /12 /Déc /2014 17:49

 

Lors d'un voyage en Italie en début d'annee avec une amie, au détour d'un ciné rue à Milan j'avais acheté cette bouteille, sincèrement je ne le regrette pas.


Doux, fruité et une belle robe, parfais pour un dîner d'été entre amis (à servir frais), grillade ou salade (personnellement parfait avec une salade de mozzarelle, laitue, tomate basilic)

Par Winny
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 3 décembre 2014 3 03 /12 /Déc /2014 17:53
Histoire d'une goutte d'eau

Dans l'immensité de l'océan, parmi les milliards de goutte d'eau, il y avait cette goutte qui un jour voulait vivre sa vie, connaître les mondes, et pourtant, elle avait en elle grace aux autres, toute la connaissance ...

Elle monta à la surface de l'océan se réchauffer au soleil, douceur des rayons, qu'il est doux cette chaleur, et faire partit du tout ...

Elle devient vapeur, elle monta, monta, enfin libre, elle pouvait voir l'immensité de l'océan, du ciel, du bleu, elle n'était plus connecté au tout, la curiosité l'emporta, elle monta, encore et encore ....

Le vent la déplaça au loin, toujours plus haut, plus froid, libre, seule vers ces immensités marron de terre, de cette verdure ....

De vapeur elle devient glace, tomba de plus en plus vite, peur, redeviens goutte et s'écrasa au sol, qu'il est douloureux de tomber de si haut, de ne plus être libre, être porter par le vent, seule voulant se réfugier dans les entrailles de la terre pour fuir le soleil qu'il avait rendu vapeur, fuir ce vent qu'il avait rendu glace ....

Elle connu le monde souterrain, remplis de terre, de minéraux, la connaissance de Gaia, des substances qui rendait si vert la surface et s'enfonce encore dans l'obscurité jusqu'à trouvé des semblables immobiles, triste par le temps qui s'éternise dans cette nappe phréatique, patience elle appris ...

Un tremblement, la terre s'ouvre, elle s'engouffre à nouveau vers la surface, parmi les siens elle dévale les plantes, découvre la vie aquatique plante, animale ...

Des villes elle appris la saleté des déchets jetés sur la jeté ....

 

Bien après les premiers temps de son voyage retrouva l'océan, le tout ....

 

Elle partagea son expérience et compris en s'unissant aux autres, au tout, que son voyage personnel, si différent des autres gouttes était si semblable et qu'elle avait des le départ les réponses à ses questions, à sa curiosité et pourtant elle ne regrettait rien elleS s'étaiENT enrichiES de son expérience

Par Winny
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 13:56
Par Winny
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés